1792 – Assemblée nationale législative [04/06/1792]

Une députation de citoyens et citoyennes, habitants des iles Saint-Pierre et Miquelon est admise à la barre. Ils lisent à l’Assemblée une pétition dans laquelle ils exposent l’état de détresse où ils se trouvent, ainsi que leurs concitoyens déportés. Ils demandent que tous les dommages et pertes qu’ils ont éprouvés soient réparés. M. le Président accorde aux pétitionnaires les honneurs de la séance. Un membre observe que le comité colonial est prêt à faire le rapport de l’affaire des citoyens pétitionnaires et il en demande l’ajournement à la séance du soir. (L’Assemblée renvoie la pétition au comité colonial qui fera, ce soir, un rapport sur cette affaire).

Marc Albert Cormier

Marc Albert Cormier est originaire des îles Saint-Pierre et Miquelon. Passionné par l'histoire de son archipel natal, il a consacré d'importants moyens à la mise sur pied de ce projet d'encyclopédie virtuelle et historique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.