1869 – L’affaire du Flétan

Le gouvernement impérial de Napoléon III dut traiter de bien des sujets, mais qui connaît l’affaire du Flétan ? Certes il ne s’agit pas d’une grande affaire, mais elle est néanmoins territoriale et diplomatique.

Depuis 1861, les Américains venaient pêcher le Flétan dans les eaux françaises autour de Saint-Pierre avec la permission des autorités locales. Par contre, s’il leur arrivait de pêcher de la morue, ils devaient la donner aux pêcheurs français. Cette pratique dura un certain nombre d’années mais à partir de 1866 les pêcheurs de Saint-Pierre portèrent plainte contre les Américains accusant ces derniers de pêcher activement la morue sous le nez des îliens.

Il fut alors question de retirer ces permis aux Américains, d’autant plus que le nombre de navires venus officiellement pêcher le flétan était passé de deux ou trois à plus de vingt-cinq navires.

Le gouvernement impérial réclamait un droit exclusif de gestion au sein d’une limite de 3 lieues, les Américains sachant pertinemment que le flétan se pêchait à une distance de deux milles des côtes. L’interdiction de pêcher dans ces eaux proclamée, les Américains n’avaient plus de recours. Il fut alors recommandé aux pêcheurs de flétan de se rabattre sur les bancs de Saint-Pierre et non plus au large des côtes de l’île.

Sources :  Despatches From U.S. Consuls in St. Pierre and Miquelon, 1850-1906. T487, RG059

Marc Albert Cormier

Marc Albert Cormier est originaire des îles Saint-Pierre et Miquelon. Passionné par l'histoire de son archipel natal, il a consacré d'importants moyens à la mise sur pied de ce projet d'encyclopédie virtuelle et historique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.