Histoire des îles St Pierre et Miquelon

2900 documents: traités, cartographie, toponymie, archives, sources primaires, études, recherches, éphémérides.

Histoire des îles St Pierre et Miquelon - 2900 documents: traités, cartographie, toponymie, archives, sources primaires, études, recherches, éphémérides.

1872 – Le naufrage du Monticello

Un navire de 525 tonnes, le vapeur Monticello de Boston fut abandonné le 29 avril 1872 à 130 miles au sud est de Saint-Pierre. Cet ancien navire civil, construit à Mystic dans le Connecticut en 1859, fut incorporé dans la marine de guerre des nordistes pendant la guerre dite de sécession. Le Monticello, un temps baptisé le Star, fut commandé par William B Cushings et participa au blocus naval des ports confédérés. A la fin de la guerre de sécession, le Monticello fut vendu et devint un navire de la marine marchande américaine.

En rotation entre Saint-Jean et Boston, le navire ramenait aux États-Unis l’équipage d’un autre navire naufragé : le Southern Cross. Pendant de nombreuses heures, l’équipage et les passagers essayèrent de sauver le navire, mais le niveau de l’eau ne cessait de monter.

Le 28 avril, une forte vague frappa le Monticello et arracha le gouvernail et endommagea la coque du navire. Malgré les efforts de l’équipage pour fabriquer un gouvernail de fortune, ce fut alors l’hélice qui fut paralysée par des filins. Le 29, les pompes furent bouchées par la poussière de charbon et le niveau de l’eau se mit à monter de plus en plus rapidement. Au même moment, le brigantin français Louise commandé par Guillaume Guerlaves de Saint-Malo entra en vue.

Les passagers et les membres de l’équipage, 44 en tout, furent tous rescapés et ramenés sur Saint-Pierre le 2 mai. Le Consulat américain se chargea de trouver un logement et des vêtements pour tous avant de les acheminer vers Sydney au Cap Breton.

Quant aux actions du capitaine Guerlaves, elles furent soulignées dans le rapport consulaire, en particulier le fait qu’il n’hésita pas à imposer le rationnement de l’eau à tout son équipage afin de permettre aux rescapés de se désaltérer. L’armateur, M V.F Le Pouellec de Saint-Servan refusa par la suite toute indemnité.

Sources :  Despatches From U.S. Consuls in St. Pierre and Miquelon, 1850-1906. T487, RG059

Naval Historical Center http://www.history.navy.mil/

  • Marc Cormier a dit :

    The first USS Monticello was a wooden screw-steamer in the United States Navy during the American Civil War. She was named for the home of Thomas Jefferson. She was briefly named Star in May 1861.

    After the war, Monticello decommissioned 24 July 1865 at Portsmouth, New Hampshire, and was sold at public auction at Boston, Massachusetts to W. H. Lincoln 1 November 1865. Redocumented for merchant service 25 July 1866, she served American commerce until foundering off Newfoundland 29 April 1872.

    http://en.wikipedia.org/wiki/USS_Monticello_(1859)

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.