Histoire des îles St Pierre et Miquelon

2900 documents: traités, cartographie, toponymie, archives, sources primaires, études, recherches, éphémérides.

Histoire des îles St Pierre et Miquelon - 2900 documents: traités, cartographie, toponymie, archives, sources primaires, études, recherches, éphémérides.

1876 – Le naufrage du Bertha Souder

Les éphémérides indiquent que le « Bertha Souds » fit côte à l’Ouest de Langlade. Une note dans la dépêche consulaire du 28 janvier indique que Joseph Cuquemel, pêcheur de Langlade avait sauvé l’équipage du navire grâce à son courage et son énergie.

Le Bertha Souder, d’Eastport dans le Maine, commandé par Hiram E Wooster effectuait une rotation entre Sydney du Cap Breton et Saint-Pierre avec une cargaison de charbon. Subissant des vents violents venant d’ouest-nord-ouest, l’équipage fit de nombreux sondages et conclut qu’ils devaient se trouver sur le Banc Saint-Pierre. Quand ils virent la terre, ils crurent un instant se trouver dans la Baie entre Langlade et Saint-Pierre, mais la mer violente se déchaîna. Ils se rendirent alors compte du fait qu’ils étaient à l’ouest de Langlade dans le Petit Barachois. Ils essayèrent de sortir du Barachois mais le courant les en empêcha et ils finirent par se jeter sur la côte. Vers deux heures de l’après-midi, ils mirent un doris en mer mais ils furent immédiatement inondés. Vers cinq heures, Joseph Cuquemel et son équipe, une corde aidant, n’hésita pas à passer plus de deux heures dans l’eau afin de permettre à un doris de ramener l’équipage vers le rivage.

Sources :  Despatches From U.S. Consuls in St. Pierre and Miquelon, 1850-1906. T487, RG059

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.