1927 : CONTRIBUTION A LA FLORE DES ILES SAINT-PIERRE ET MIQUELON

CONTRIBUTION A LA FLORE DES ILES SAINT-PIERRE ET MIQUELON.
Frère Louis Arsène. (Rhodora, vol. 29, n° 343, Juillet 1927, pp. 117-133).

Retapé et traduit de l’anglais par Roger Etcheberry
PARTIE I. CONSIDERATIONS GENERALES.
I. PREMIERES EXPLORATIONS.
Gautier et son travail : Le premier ouvrage de quelque importance écrit sur la flore des îles Saint-Pierre et Miquelon – l’archipel Français du Sud de Terre-Neuve- se trouve dans une thèse écrite par M. Gautier, un chimiste de la marine nationale, publiée à Montpellier, France, en 1886) et maintenant si rare qu’il est quasiment impossible de se la procurer. Je dois à M. Flahaut, l’éminent professeur de l’université de Montpellier, l’avantage d’avoir cette thèse à ma disposition. Il fut assez bon pour me la faire dactylographier, à partir d’un important volume de la bibliothèque de l’université où les thèses de l’école de
pharmacie sont reliées, et il a tenu à vérifier luimême la qualité de la copie. Il me permettra de lui
adresser ici mes plus sincères remerciements. Lire la suite …

Marc Albert Cormier

Marc Albert Cormier est originaire des îles Saint-Pierre et Miquelon. Passionné par l'histoire de son archipel natal, il a consacré d'importants moyens à la mise sur pied de ce projet d'encyclopédie virtuelle et historique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.