Histoire des îles St Pierre et Miquelon

2900 documents: traités, cartographie, toponymie, archives, sources primaires, études, recherches, éphémérides.

Histoire des îles St Pierre et Miquelon - 2900 documents: traités, cartographie, toponymie, archives, sources primaires, études, recherches, éphémérides.

1941 : L’attaque gaulliste contre Saint-Pierre et Miquelon

L’oeuvre – Paris – Nº 9.527. – Samedi 27 décembre 1941
L’attaque gaulliste contre Saint-Pierre et Miquelon

Londres 26 décembre (OFI) – On annonce que les forces gaullistes, sous le commandement de l’ex-amiral Muselier ont occupé les îles Saint-Pierre et Miquelon.

… et arrêtent le gouverneur.

Londres 26 décembre. – L’agence Reuters annonce que M. de Bournat, gouverneur de Saint-Pierre et Miquelon a été arrêté par les gaullistes et se trouve actuellement sous surveillance à bord du navire de l’ex-amiral Muselier.

Le gouvernement français exige le retrait des forces gaullistes

Vichy, 26 décembre. – Le Ministère des Affaires étrangères communique :

Les milieux officiels français ont accueilli avec satisfaction la nouvelle que le gouvernement fédéral américain a fait condamner publiquement l’initiative prise à son insu et contre son sentiment, à Saint-Pierre-et-Miquelon, par l’ex-amiral Muselier.

Le coup de force gaulliste est, en effet, en contradiction formelle avec les assurances données à diverses reprises et tout récemment encore au gouvernement français et à ses représentants par le gouvernement fédéral des Etats-Unis touchant le maintien du statu quo dans les possessions françaises du Nouveau Monde.

Les gouvernements de Washington et d’Ottawa ne pouvaient dans l’état de leurs relations avec le gouvernement français, admettre aucune atteinte à la situation existante.

Le gouvernement français n’en a pas moins apprécié la promptitude avec laquelle le gouvernement fédéral a fait connaître sa volonté de maintenir sa position et de voir restaurer le statu quo dans les îles françaises.

Quoi qu’il en soit, l’action des forces gaullistes demeure en définitive subordonnée à la décision anglo-saxonne. La France compte donc qu’un prompt rétablissement de cet état de choses antérieur à l’événement du 25 décembre lui apportera satisfaction.

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.