Les îles Saint-Pierre et Miquelon par Jean-Yves Ribault

LES ILES SAINT–PIERRE ET MIQUELON (DES ORIGINES A 1814) par Jean-Yves RIBAULT [pdf]

Qui connaît Saint-Pierre et Miquelon ? Si l’on s’avisait, pour sacrifier à la mode, de « sonder »
l’opinion publique, de demander au Français moyen ce que lui suggère ce simple nom, seraient-ils
nombreux nos compatriotes qui évoqueraient autre chose que le lointain souvenir d’une leçon de
géographie, au temps de leur enfance studieuse, heureux encore s’ils s’en souviennent ? En vérité, bien peu de gens connaissent Saint-Pierre et Miquelon. Et qui donc leur en parle ? Quelques lignes
laconiques dans la presse d’information – un article ou une mention de temps à autre – quelques
ouvrages sans grande audience ne proclament pas bien haut le renom de notre établissement
d’Amérique du Nord. Ces îles oubliées conservent, parmi leurs fastes, le souvenir de quelques visites d’importants personnages : le prince de Joinville en 1841, le prince Jérôme Napoléon et la princesse Clotilde en 1861 ; en outre, Cassini y vint en mission scientifique en 1778 ; Chateaubriand, en route pour Baltimore, à bord du Saint-Pierre, y fit une escale de quinze jours en 1791 et le comte de Gobineau inspecta les îles en 1860 au cours d’une mission diplomatique en Amérique du Nord ; leurs ouvrages ont donné de nos établissements des descriptions sans flatterie. On a ainsi vite fait d’inventorier, si l’on peut dire, les principales sources littéraires de l’histoire de îles Saint-Pierre et Miquelon. [Lire la suite …]

Marc Albert Cormier

Marc Albert Cormier est originaire des îles Saint-Pierre et Miquelon. Passionné par l'histoire de son archipel natal, il a consacré d'importants moyens à la mise sur pied de ce projet d'encyclopédie virtuelle et historique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.