1722 – François-Xavier de Charlevoix

François-Xavier de Charlevoix,  1722
Journal d’un voyage fait par ordre du roi dans l’Amérique septentrionale

Des Isles de Saint Pierre

Ce soit trois Isles, dont les deux Premieres sont fort hautes. & du côté, où nous étions, il ne paroissoit que des Montagnes couvertes de mousse. On prétend que cette mousse couvre en quelques endroits de très-beau Porphyre. Du côté de Terre-neuve il y a quelques Terres labourables, & un assez bon Port, où nous avons eu quelques Habitations. La plus grande & la plus Occidentale des trois, qu’on appelle plus communément l’Isle Maguelon, n’est pas si haute que les deux autres, & son Terrein paroit fort uni. Elle a environ trois quarts de lieuës de long. Le vint-quatre au point du jour elle restoit cinq ou six lieuës derriere nous, mais depuis minuit nous n’avions pas eu de vent. Vers les cinq heures du matin il s’éleva un petit soufle de Sud-Est. En attendant qu’il fût assez fort pour enfler nos Voiles, on s’amusa à pêcher, & on prit une assez grande quantité de Moruës. On s’arrêta deux heures plus qu’il ne falloit à cette Pêche, & nous eûmes bientôt tout lieu de nous en repentir.

Marc Albert Cormier

Marc Albert Cormier est originaire des îles Saint-Pierre et Miquelon. Passionné par l'histoire de son archipel natal, il a consacré d'importants moyens à la mise sur pied de ce projet d'encyclopédie virtuelle et historique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.