Histoire des îles St Pierre et Miquelon

2900 documents: traités, cartographie, toponymie, archives, sources primaires, études, recherches, éphémérides.

Histoire des îles St Pierre et Miquelon - 2900 documents: traités, cartographie, toponymie, archives, sources primaires, études, recherches, éphémérides.

Décembre 1941 – Une collection photographique exceptionnelle

scan0055Il existe un nombre inconnu de photographies relatant divers épisodes historiques des îles Saint-Pierre et Miquelon qui dorment toujours dans des albums à travers le monde. Par un pur hasard, c’est sur le réseau social reddit.com que le petit-fils d’un ancien mécanicien des FNFL a partagé sa collection de photographies inédites.

Cherchant la moindre bribe d’information au sujet de son grand-père et son vécu en temps de guerre, Émile Victor a numérisé puis partagé un bon nombre de clichés montrant marins, officiers, navires divers et diverses scènes.

Trois des clichés furent rapidement identifiés : l’Amiral Émile Muselier, un navire FNFL devant l’île aux Marins, le Surcouf et un défilé de troupes FNFL remontant la rue de Sèze, aujourd’hui la rue Général Leclerc. Ces images ont sans doute été prises par Pierre Perdraut lors de la libération des îles par les forces FNFL en décembre 1941.

scan0033La découverte de ces images, soixante-neuf ans après les évènements de décembre 1941, démontre qu’il existe encore de nombreux documents inédits sur cette époque.

Un grand merci à Émile Victor d’avoir autorisé la reproduction de ces images dans le cadre de cet article et si les lecteurs du GrandColombier.com ou des divers groupes Facebook consacrés à l’histoire des îles ont des éléments supplémentaires qu’ils aimeraient partager, nous les encourageons à rédiger leurs commentaires ci-dessous ou sur les pages Flickr.com d’Émile Victor.

Note : Pierre Perdraut fut mécanicien chef à bord de la FFS Roselys (K 57), navire des FNFL (ancien HMS Sundew). Photographies © Famille Pierre Perdraut. Tout droit réservés et reproduction interdite.

Mot-Clé :
  • Jean Guénette a dit :

    Bonjour,
    Je me nomme Jean Guénette, producteur et réalisateur de documentaires au Québec. Notre maison de production, située à Carleton en Gaspésie, s’intéresse au rôle de St-Pierre et Miquelon lors de la Bataille du St-Laurent.
    Merci de me renseigner à ce sujet.
    Jean Guénette

  • METHOT Daniel a dit :

    J’ai connu Pierre Perdraut (Marsouin voyageur) quand il était mon commissaire de district chez les Eclaireurs Neutres de france dans les années 1960. Il avait connu mon père René, ancien du maquis FFI du lomont quand ils faisaient ensemble de la spéléologie.
    A la fois sévère et paternel j’avais pour lui admiration et respect.
    Il nous poussaient souvent à sortir du conformisme et à nous dépasser.
    A sa retraite de directeur d’une usine Peugeot il s’est installé en retraite à Brisbane (Australie) avec son épouse anglaise.
    Je l’ai revu une ou deux fois lors de rencontre d’anciens scouts.
    A son décès, ses cendres furent convoyées par un bâtiment de la marine française, expressément venu à Brisbane. Puis l’équipage lui rendit les honneurs lors de l’immersion des dites cendres dans les eaux territoriales françaises de Nouvelle Calédonie.
    C’était sa volonté qui fut respectée.
    Son dernier salut à sa patrie qu’il avait contribué à libérer.
    Son fils est photographe et à épousé une speakerine de la TV australienne et sa fille réside en France dans le département du Lot.

    Son chef éclaireur de la troupe d’Hérimoncourt.
    Daniel METHOT
    Vison courageux

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.