Histoire des îles St Pierre et Miquelon

2900 documents: traités, cartographie, toponymie, archives, sources primaires, études, recherches, éphémérides.

Histoire des îles St Pierre et Miquelon - 2900 documents: traités, cartographie, toponymie, archives, sources primaires, études, recherches, éphémérides.

Souverains ayant régné sur les îles Saint-Pierre et Miquelon

File210Si l’on considère que la présence de pêcheurs français à Terre-Neuve est établie depuis le début du 16e siècle, nous pouvons donc considérer Louis XII [1498 – 1515] comme le premier souverain des français présents dans la région. S’il n’existe aucun texte connu étayant cette présence de manière définitive, nous devons donc considérer François Ier [1515 – 1547] comme étant le premier monarque des Français présents dans notre archipel.

Aucune prise de possession n’ayant été opérée par Jacques Cartier, malgré les nombreux textes modernes qui l’affirment sans preuve, les îles ont été fréquentées par des pêcheurs de France et d’ailleurs dès cette époque. Les souverains Français ayant donc « régné » indirectement ou directement (Louis XIV) sur Terre-Neuve puis Saint-Pierre et Miquelon seraient en ordre :

  • Valois-Angoulême
    • François Ier [1515 – 1547]
    • Henri II [1547 – 1559]
    • François II [1559 – 1560]
      • Régence (1560 – 1564) : Catherine de Médicis
    • Charles IX [1560 – 1574]
    • Henri III [1574 – 1589]
  • Bourbons
    • Henri IV [1589 – 1610]
      • Régence (1610 – 1617) : Marie de Médicis
    • Louis XIII [1610 – 1643]
      • Régence (1643 – 1651) : Anne d’Autriche
    • Louis XIV [1643 – 1715]

Les îles ayant été abandonnées sous le traité d’Utrecht en 1713, Louis XIV fut le premier (prise de possession de Jean Talon en 1670) et dernier roi Français à gouverner nos îles avant la première occupation britannique du sol.

De 1713 à 1763, les îles furent habitées par des sujets britanniques et des Français ayant prêté serment à la couronne britannique.

Les souverains britanniques furent donc :

  • Maison de Stuart
    • La Reine Anne [1707 – 1714]
  • Maison de Hanovre
    • George Ier [1714-1727]
    • George II [1727-1760]
    • George III [1760-1820]

George III aura donc été le dernier monarque britannique à régner sur les îles Saint-Pierre et Miquelon, et ce à trois reprises : jusqu’au traité de Paris de 1763 et lors des attaques et déportations successives de 1778-1783, puis de 1793 à 1814 (1816).

Lors des deux  rétrocessions, les monarques ayant régné sur Saint-Pierre et Miquelon sont Louis XV [1715 – 1774] puis Louis XVI [1774 – 1792].

Lors de la dernière rétrocession conséquente au 2e traité de Paris, les îles se sont retrouvées sous le règne des trois derniers monarques français : Louis XVIII [1814 – 1815 et 1815 – 1824], Charles X [1824 – 1830] et Louis-Philippe Ier [1830 – 1848].

Sous le 1er empire, les îles sont restées aux mains des Britanniques. L’archipel de Saint-Pierre et Miquelon par contre fit partie intégrante de Second Empire sous Napoléon III.

Les pêcheurs puis habitants français de l’archipel d’autrefois ont donc connu cinq (ou six) rois de la dynastie des Valois-Orléans, trois régences, sept rois de la dynastie des Bourbons, le seul roi de la dynastie dite des Bourbon-Orléans et un Empereur.

Note : le très jeune Louis XVII fut roi non proclamé du 21 janvier 1793 au 8 juin 1795 sous la Première République. La déportation britannique fut effectuée après le débarquement de mai 1793.

Mot-Clé : ,
  • Marc Cormier a dit :

    Les tombes de ces souverains français, de Louis XII à Louis XVIII se trouvent aujourd’hui à la basilique Saint-Denis à l’exception de Charles X (Kostanjevica, Slovénie) et de Louis-Philippe Ier (La chapelle royale Saint-Louis de Dreux).

  • Germe Benoît a dit :

    Amusant cette histoire mouvementée des « colonies » à rêver du retour de la monarchie sur l’archipel pour enfin redorer le blason du territoire !!! blague à part juridiquement le « roi de France » actuel pourrait-il prétendre à une restauration sur notre île??? un peu de pub et d’originalité dans le paysage républicain !!!ça ferait pas de mal « Monaco » quand tu nous tiens !!!!

  • Marc Cormier a dit :

    En effet, pourquoi ne pas rapatrier le corps de Charles X ou de Napoléon III en terre bien française alors qu’en métropole on rechigne à le faire par crainte de raviver la ferveur monarchique ou impériale !
    Par contre, les monarchistes d’aujourd’hui sont si profondément divisés entre les Orléanistes (Henri d’Orléans, Comte de Paris) et les Légitimistes (le Prince Louis Alphonse de Bourbon, Duc d’Anjou qui vit aujourd’hui en Espagne) que la République n’a aucun souci à se faire !

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.