Histoire des îles St Pierre et Miquelon

2900 documents: traités, cartographie, toponymie, archives, sources primaires, études, recherches, éphémérides.

Histoire des îles St Pierre et Miquelon - 2900 documents: traités, cartographie, toponymie, archives, sources primaires, études, recherches, éphémérides.

1506 – 1513 (?) Louis XII rencontre des autochtones de Terre-Neuve

Pendant que le roi [Louis XII ] séjournait à Bourges , on lui amena de Rouen un sauvage de l’Amérique du Nord, le premier qu’on eût vu en France depuis la découverte de Christophe Colomb : cet homme, qui fut montré en spectacle à la cour, avait été trouvé par des pêcheurs sur les côtes d’Angleterre, dans une pirogue d’écorce légère où il naviguait avec six autres compagnons, lorsqu’une tempête les avait écartés de leur pays : ces derniers moururent peu de jours après leur arrivée à Rouen, soit à cause du changement de climat , soit par suite des privations éprouvées sur mer. Ils étaient de taille médiocre, bruns de peau et sans barbe ; ils avaient le visage large, stigmatisé de cicatrices et peint de diverses couleurs, les lèvres grosses, les.cheveux divisés en tresses et tortillés en couronnes; ils ne portaient pas d’autre vêtement qu’un baudrier de cuir de poisson , avec une petite bourse pour cacher leurs parties naturelles; pas d’autres armes que des arcs et des flèches emmanchées de pierres ils mangeaient de la chair crue et buvaient du sang chaud. Leur barque, leurs armes et leurs vêtemens amusèrent la curiosité de la cour, qui ne savait pas que depuis plus d’un siècle les pêcheurs normands allaient à la pêche de la morue sur les bancs de Terre-Neuve, et que depuis deux ans Jean Denis, de Honfleur, avait fait une carte de cette île. Éclairé sans doute par ces indications, Georges d’Amboise, dans l’espoir de découvrir un nouveau continent, confia deux navires au pilote Aubert, qui prit possession du Canada au nom du roi de France.

Note : Belcarius, liv II, page 313. Le continuateur de Gaguit et de Monstrelet rapport le même fait et prétend que ces sauvages vinrent de l’île d’Orane en Afrique, mais il appelle cette île Terre-Neuve, on s’aperçoit aisément de sa méprise.

Histoire du Seizième Siècle en France, Tome Quatrième par Paul L Jacob, bibliophile

Catégorie : XVIe siècle

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.