1764 – Jacques Nicolas Bellin de Trigand

Jacques Nicolas Bellin de Trigand et l’ingénieur Fortin

« Il me paroist que la moindre négligence dans la recherche des moyens est plus à craindre et seroist plus blâmable, que ne le seroit la Collection, même inutile, des différentes preuves ou Inductions » J.N. Bellin

1763-bellinatlasmaritime

La toponymie des cartes de Fortin-Bellin de 1764 et de 1782 est quasiment identique. Sur Saint-Pierre un nombre non négligeable de toponymes d’origine anglaise, traduits en français[i], sont repris et accompagnent une toponymie plus ancienne[ii]. Il suffit de rapprocher la carte de 1763 de Saint-Pierre et Miquelon avec celle de James Cook. De tous ces toponymes d’origine anglaise, seuls la Tête de Galantry et l’île aux Pigeon se trouvent encore sur les cartes modernes.

Saint-Pierre et dépendances – Bellin-Fortin 1763, Fortin 1782

  • Le Grand Colombier
  • Le Petit Colombier
  • La Pointe à la Croix : Pointe à Henry
  • La Teste de Clives : Cap Blanc
  • Cap à l’Aigle
  • Rocher de St Pierre : Petit St-Pierre
  • Pointe du Cimetiere : Pointe aux Canons
  • Isle aux Moules
  • Barachois
  • Isle aux Chiens : Ile aux Marins
  • Isle Massacre : Ile au Massacre
  • Isle aux Pigeons
  • Les Canailles
  • Isle aux Bours : Ile aux Vainqueurs
  • Le Gros Rocher : Ilot Noir
  • La Pointe du Sud Est : la Pointe
  • La Pointe Cronier : le Cap Noir
  • Teste de Galantry
  • Le Petit Havre
  • Tête du Petit Havre : Pointe Blanche
  • La Pointe du Sud Ouest : Pointe près de la Beugresse
  • Anse du Sud Ouest : Anse à Ravenel
  • La Teste Rouge : Pointe aux Basques
  • Cap Berniche : Pointe du Diamant
  • Pointe aux Seches : Pointe de Savoyard
  • Pointe Verte : les Cailloux Rouges

Langlade – Petite Miquelon

  • Cap d’Angeac : Pointe Plate
  • Cap des Bois : Pointe du Ouest, Cap Coupé
  • Pointe du Cheval Blanc : Pointe à la Gazelle ?
  • Le Cap Percé
  • Pointe des Morts : Cap aux Morts
  • Pointe des Loups Marins : Pointe au Gendarme

Miquelon – Grande Miquelon

  • Dunes de Sable : la Dune
  • Le Grand Barachois
  • Barachois : Grand Étang
  • Cap Miquelon : le Cap
  • Chapeau de Miquelon (Bellin 1763)
  • La Chaîne : Rochers de l’Est

[i] La Teste de Galantry, la Teste Rouge, la Teste de Clives, le Cap Berniche, Isle aux Pigeons, Pointe aux Seches.

[ii] Cap à l’Aigle, Isle aux Chiens, Isle aux Bours, Isle aux Moules.

Marc Albert Cormier

Marc Albert Cormier est originaire des îles Saint-Pierre et Miquelon. Passionné par l'histoire de son archipel natal, il a consacré d'importants moyens à la mise sur pied de ce projet d'encyclopédie virtuelle et historique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.