Histoire des îles St Pierre et Miquelon

2900 documents: traités, cartographie, toponymie, archives, sources primaires, études, recherches, éphémérides.

Histoire des îles St Pierre et Miquelon - 2900 documents: traités, cartographie, toponymie, archives, sources primaires, études, recherches, éphémérides.

1864 – Le naufrage de la goélette Fearless

La carte des naufrages de l’IGN n’a pas enregistré le naufrage du Fearless le 17 février 1864 sur l’île au Massacre. Les éphémérides par contre indiquent le naufrage d’une goélette « anglaise le Fearlett » le 18 février.

Ce navire américain parti de Fortune à destination Gloucester dans le Massachusetts avait à son bord une cargaison de Hareng congelé. Une tempête sévit alors et le Fearless essaya de prendre refuge dans le port de Saint-Pierre. Un coup de vent le porta sur l’Ile au Massacre et le navire fut perdu en quelques minutes. L’équipage se tira d’affaire difficilement et se présenta en pleine nuit au Consulat Américain dans un état de détresse absolu. Les marins américains ne purent rescaper du navire qu’une petite boîte avec les documents officiels du navire. Ils passèrent la nuit dans leurs vêtements trempés tout en souffrant de gelures. Le lendemain, le Consul leur acheta le nécessaire et leur trouva une auberge. Le cargo du navire fut vendu aux enchères publiques dans les jours suivants et l’équipage fut envoyé vers Halifax pour rejoindre les États-Unis.

Sources :  Despatches From U.S. Consuls in St. Pierre and Miquelon, 1850-1906. T487, RG059

« Ephémérides des Iles St-Pierre et Miquelon » par Emile SASCO complétées par des notes personnelles de Joseph LEHUENEN, version électronique de Jean Louis DESDOUETS

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.